• Tag Horreur

    Résultats pour la recherche du tag Horreur :
  • ...toutes ces gamines disparues) . Derrière cette torture psychologique autant que physique se cache l'indicible banalité. Dans cette petite banlieue où le temps semble ralentir, l'horreur s'enracine sans que personne n'y prenne réellement garde. En dehors de leur petit chez-eux, le couple...

    Lire la suite...

  • ...dans le  New Weird , un sous-genre dont raffole l'écrivain américain et qui mélange allègrement science-fiction, horreur et fantasy. Un cocktail détonnant. En main, l'objet-livre est court. 200 pages environ. Pourtant, à l'intérieur, un univers entier, immense, stupéfiant. Jeff...

    Lire la suite...

  •  Avant de passer la main, Gilles Dumay , ancien directeur de la prestigieuse collection Lunes d'Encre chez Denoël , avait programmé la parution d'un premier roman des plus énigmatiques : Pornarina du français Raphaël Eymery . Jusque là responsable de quelques nouvelles chez Dreampress (...

    Lire la suite...

  • ...Troupe 52 est une plongée cauchemardesque à mi-chemin entre Sa Majesté des mouches et Cabin Fever . 450 pages d'horreur gluante et viscérale qui ne vont pas vous laisser indemnes. Le récit commence vite. Nick Cutter introduit rapidement les cinq gamins et leur chef avant de propulser...

    Lire la suite...

  • ...favorable. Il pose cependant un problème de premier ordre quand à sa catégorisation. Vendu comme un film d'horreur, le film s'avère en réalité bien plus complexe que cela à appréhender. Après avoir reçu d'élogieuses critiques outre-Atlantique et dans plusieurs festivals, It comes at...

    Lire la suite...

  • ...des médiocres Paranormal Activity et autres Tchernobyl Diaries , arrivait à jongler avec bonheur entre horreur, humour et documentaire. Son réalisateur,  André Øvredal , revient sept ans plus tard avec un second long-métrage et deux excellents acteurs américains, Emile Hirsch et Brian Cox ....

    Lire la suite...

  • ...n'est pas que cela. On suit le parcours de deux fils, plus particulièrement l’aîné. Ces deux fils n'ont pas de nom. Leur père, endurci par l'horreur, tente d'en faire des personnes adaptés à un monde qui ne connaît plus la pitié. Il élimine le superflu, à commencer par la culture. Les...

    Lire la suite...

  • ...s'inspire cependant parfois un peu trop de la bande-son d'Arrival. Tout fonctionne donc très bien dans The Girl with All the Gifts mais l'on n'évite pas les incohérences et les actes stupides de film d'horreur de série B (comme l'oubli du silencieux pour un militaire entraîné) . Heureusement...

    Lire la suite...

  • ...pour les hommes du capitaine Oram. Outre cette furieuse (et agaçante) sensation de déjà-vu, Alien: Covenant passe environ les trente premières minutes comme un film d'horreur et de science-fiction tout à fait banal. Si ce n'est la réalisation luxueuse, l'histoire prend un cheminement...

    Lire la suite...

  •   Dernier film du réalisateur suédois Daniel Espinosa , Life (sous-titré en France Origine inconnue , parce que ça fait mystérieux et qu'au moins y'a des mots français pour le spectateur français qui est, forcément, incapable de comprendre un mot d'anglais)  rentre dans la catégorie des...

    Lire la suite...